Olhia


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Huiles essentielles.

Mes solutions naturelles contre la chute des cheveux

En ce moment j’ai tendance à perdre plus de cheveux que d’habitude (fatigue, stress, …). J’ai donc décidé de faire une cure d’attaque pour résoudre le problème.

cheveux

1) Les compléments alimentaires:

Outre les problème de chute de cheveux liés à un problème de santé particulier (déséquilibre hormonal,…) et qui nécessite un suivi médical, la prise de compléments alimentaires s’avèrent utile.

Celle-ci doit se faire sur le long terme (2 à 3 mois) pour être efficace.

La levure de bière : elle contient de la vitamine B nécessaire à la bonne santé des cheveux. La prise conseillée est de 2 g, 3x/jour.

Elle peut s’avérer difficile à digérer. Vous pouvez donc commencer par une prise par jour et augmenter la dose progressivement. Attention si vous présenter des soucis de candida. Dans ce cas la levure est déconseillée car elle favorise sa prolifération.

Le magnésium : la plupart d’entre nous présente une carence en magnésium. Il permet d’activer la vitamine B en plus d’aider en cas de fatigue et de stress.

Le zinc : il s’agit d’un oligo-élément qui permet la synthèse de la kératine qui constitue le cheveux. Le zinc arrête la chute mais fortifie également les cheveux.

L’apport journalier recommandé est de 12 mg pour les femmes et de 14 mg pour les hommes. On en trouve dans le jaune d’oeuf, les légumineuses,… Si vous le consommez sous forme de compléments, il est conseillé de le prendre le matin à                      jeun.

L’ortie : elle contient à la fois de la vitamine B, du magnésium et du zinc. Vous pouvez la prendre sous forme de gélules en cure de 20 jours durant 3 – 4 mois ou préparer une lotion pour vous frictionner le cuir chevelu matin et soir.

Pour l’infusion, prévoir 4 cuillères à soupe d’orties pour 1 litre d’eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes avant de filtrer.

 ortie-1

La prêle : elle est riche en silice et permet de reminéraliser l’organisme. Le soufre quant à lui renforce la kératine. La prêle rend les cheveux plus épais. Vous pouvez la consommer sous forme de tisane, seule ou en association avec du romarin.

Prévoir 4 cuillère à soupe de prêle pour 1 litre d’eau chaude. Laisser infuser 10 minutes avant de filtrer. Consommer 3 tasses par jour.

prêle

Le thym : il peut servir à concocter une lotion à utiliser après le shampoing. Pour cela il vous faudra 250 g de thym pour 1 l d’eau. Faire bouillir la préparation durant 15 à 30 minutes avec un couvercle avant de filtrer.

Pour ma part, j’ai opté pour les gélules d’ortie, la tisane de prêle et la lotion au thym.

2) Le Shampoing:

Je fabrique moi-même mon shampoing solide. J’y ai incorporé des poudres de plantes et des huiles essentielles.

  • Poudre d’Amla : elle contient de la vitamine C et prévient la chute des cheveux.
  • Poudre d’ortie : elle tonifie le cuir chevelu et prévient la chute de cheveux.
  • Poudre de Kapoor kachli : elle favorise la pousse des cheveux et les rend plus épais et brillants.
  • Huile essentielle de Bay de St Thomas : elle favorise la pousse des cheveux et combat les pellicules. Attention à bien la diluer (1 goutte dans votre shampoing neutre). Elle ne convient pas aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants.
  • Huile essentielle de romarin à cinéole : elle favorise la repousse des cheveux tout en évitant leur chute. Tout comme l’huile essentielle de Bay de St Thomas elle est dermocaustique et doit donc être diluée et utilisée à petite dose. Elle est interdite aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants et aux personnes souffrant d’hypertension.
  • Huile essentielle d’Ylang ylang : elle stimule le cuir chevelu et le tonifie. Elle apporte aussi de la brillance. L’Ylang ylang est déconseillé durant le 1er trimestre de grossesse. Elle contient des substances potentiellement allergisantes, tester donc une goutte au creux du coude avant de l’utiliser.
  • shampoing solide

3) Soin avant shampoing:

Avant de me laver les cheveux j’applique une préparation à base de gel d’Aloe vera, d’huile de jojoba et d’huile essentielle de romarin à cinéole que je laisse poser sur les racines 10-15 minutes.

 

Je vous tiendrai bien sûr informés des résultats.

N’hésitez pas à me faire part de vos astuces et à partager cet article.

 

Si vous souhaitez être tenu au courant de nos activités inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre e-book gratuit : http://eepurl.com/cKeXVv

 


Comment combattre les poux avec les huiles végétales et essentielles ?

Septembre, retour à l’école …et retour des poux .

poux

Voici quelques conseils pour les éviter ou vous en débarrasser naturellement.
En prévention, mettre une goutte d’huile essentielle de lavande vraie et/ou une goutte d’huile essentielle de géranium rosat diluée dans de l’huile végétale (de neem) derrière les oreilles et à la base de la nuque (pas avant 3 ans). Pensez toujours à vérifier une possible réaction allergique au préalable.
Pour les plus petits, il est possible de vaporiser de l’hydrolat de lavande sur les cheveux.
Bien sûr il est recommandé d’attacher les cheveux long, de ne pas échanger les bonnets, peignes,… et de vérifier la chevelure régulièrement.
Si toutefois vos petits anges ni ont pas échappé, appliquer de l’huile de coco associée à de l’huile de neem sur l’ensemble de la chevelure toute la nuit. Au matin faite un shampoing et rincer les cheveux avec du vinaigre dilué dans de l’eau.

Ensuite passer le peigne à poux. Il est nécessaire de procéder à une vérification mèche par mèche afin d’enlever les lentes.

L’huile de coco étouffe les poux adultes et l’huile de neem agit comme insecticide sur les poux et les nymphes (jeunes poux).
Il sera donc nécessaire de répéter l’opération au bout de quelques jours afin d’éliminer les lentes qui auraient échappé à votre vigilance.
Il est nécessaire de traiter toute la famille en même temps et de nettoyer la literie, peluches, bonnets et tout se qui peut l’être à 60 °C.

 

Si vous souhaitez être tenu au courant de nos activités inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre e-book les 10 huiles essentielles « indispensables » : http://eepurl.com/cKeXVv


Comment réduire naturellement l’anxiété avec les plantes ?

L’anxiété, contrairement au stress qui provient de causes extérieures, est principalement provoquée par l’individu lui-même.

Celle-ci peut être réduite grâce aux plantes, huiles essentielles et autres solutions naturelles.

39909231 - cup of chamomile tea with chamomile flowers on white wooden planks

 

Quelles sont les plantes qui aident en cas d’anxiété ?

- La camomille apaise les tensions nerveuses et aide à la digestion. Elle favorise le sommeil.

- La valériane agit sur les obsessions, la hantise des problèmes. Elle a un effet sédatif et antistress. Elle calme les palpitations, fait baisser la tension.

Son usage est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants. Ses effets pourraient s’additionner à celui d’autres plantes ou à certains

médicaments.

- La ballotte noire calme les angoisses. Elle procure le sommeil et améliore sa qualité chez les personnes anxieuses ou fatiguées. Elle est aussi diurétique,

antispasmodique et emménagogue.

- Le houblon agit sur les états anxieux, la nervosité, les insomnies, le syndrôme menstruel. Il a un effet hypnotique.

Il est oestrogène like et est donc déconseillé en cas de risque de cancer hormonodépendant. Par mesure de précaution on évitera son utilisation en cas

de grossesse ou d’allaitement. Il présente un risque d’allergie de contact.

- La rhodiola est une plante adaptogène qui augmente la résistance de l’organisme au stress et qui stimule l’immunité. Elle agirait sur la sérotonine.

Par prudence on évitera son utilisation en cas de grossesse ou d’allaitement.

- La griffonia agit sur les troubles du comportement (angoisses, anxiété, agressivité), sur les troubles du sommeil et la boulimie. Il est plutôt

recommandé de la prendre en soirée vu les risques de somnolence.

Il existe un risque d’accoutumance : prise 1 mois arrêt 15 jours.

Elle peut interagir avec la prise de contraceptif hormonal. Risque d’interaction avec les antidépresseurs.

Son usage est déconseillé sans avis médical aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants et aux épileptiques. Ne pas associer à la prise de

bêtabloquants.

- La passiflore a un effet anxiolytique et hypnotique. Elle a des propriétés sédatives.

Elle diminue les angoisses des personnes soucieuses, surmenées. Elle induit un sommeil normal et ne provoque pas d’accoutumance.

 

Combattre l’anxiété avec les huiles essentielles

- La camomille agit sur les troubles nerveux(anxiété, stress), les allergies, les douleurs, les démangeaisons.

- La marjolaine à coquille calme  les troubles nerveux. Elle apporte un sommeil naturel et réparateur.

- Le petit grain bigarade permet d’aller de l’avant, calme en donnant de l’énergie. Il agit sur la fatigue psychique, le stress. A utiliser en cas de ras-le-bol,

déprime, anxiété, troubles du sommeil, obsessions.

- La lavande officinale combat les troubles d’origine nerveuse. Elle est sédative et antidépressive.

 

La gemmothérapie à votre secours

Il existe des complexes qui peuvent aider dans des situations de stress ou de problèmes de sommeil.

- Calmigem permet de faire face au stress passager. Il contient du bourgeon de tilleul et de cassis et des huiles essentielles de lavande vraie, angélique et  néroli.

- Noctigem : complexe sommeil, favorise l’endormissement et la qualité du sommeil. Contient du tilleul et du figuier.

- Le bourgeon de Figuier : calmant nerveux, calme angoisse, antistress, dépression.

- Le bourgeon de Tilleul a un effet calmant, il aide à combattre l’insomnie, il agit sur la névrose (obsessions, angoisses).

 

Ces informations ne se substituent pas à un avis médical.

Si vous souhaitez être tenu au courant de nos activités inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre e-book les 10 huiles essentielles « indispensables » : http://eepurl.com/cKeXVv

 

 

 

 

 

 


Quelles sont les propriétés de l’huile essentielle d’ylang ylang ?

L’huile essentielle d’ylang ylang (Cananga odorata) est originaire d’Asie. A l’état sauvage, cet arbre peut atteindre jusqu’à 20 m de hauteur.

Les fleurs jaunes de l’ylang ylang sont facilement identifiables et ce sont elles qui donne l’ huile essentielle dont l’odeur est souvent très appréciée.

ylang ylang

 

Composants chimiques principaux de l’huile essentielle d’ylang ylang

Linalol, géraniol (alcools)

acétate de géranyle, acétate de benzyle (esters)

a-farnésène (sesquiterpène)

 

Propriétés de l’huile essentielle d’ylang ylang

- Antidépressive

- Anti-fatigue (psychologique, physique,…)

- Hypotensive

- Régulatrice cardiaque (antiarythmique)

- Antispasmodique

- Antalgique (douleurs lancinantes, fin de vie)

- sédative, relante nerveuse

- aide en cas d’attaque de panique

- Aphrodisiaque

- Antivergeture

- Chute de cheveux liée au stress

 

Utilisations principales de l’huile essentielle d’ylang ylang

Son usage est préconisé en cas d’angoisse, de stress, d’attaque de panique, d’insomnie, d’état dépressif. Elle aide aussi pour les problèmes cardiaques de type extrasystoles, palpitations. L’ylang ylang favorise le baisse de tension.

C’est un tonique de la peau et de tout type de cheveux. Elle peut résoudre les problèmes de crampes et de contractures des muscles.

On l’utilise dans le traitement des infections urinaires type cystite et dans les spasmes d’origine gynécologique.

Enfin elle est connue pour booster la libido.

 

Précautions d’utilisation et contre-indications de l’huile essentielle d’ylang ylang

L’huile essentielle d’ylang ylang peut être dermocaustique lorsqu’elle est utilisée pure. On l’utilisera donc de préférence diluée ( 1 à 20 % maximum d’HE) dans de l’huile végétale.

La voie orale est réservée aux thérapeutes, il est préférable de privilégier la voie cutanée ou l’olfaction.

L’usage de l’huile essentielle d’ylang ylang est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes.

 

Mélange anti-stress à diffuser (D. Festy)

Huile essentielle ylang ylang  : 10 gouttes

Huile essentielle petit grain bigarade : 10 gouttes

Huile essentielle lavande officinale : 10 gouttes

Essence d’orange douce : 10 gouttes

A diffuser 1/2 heure matin et soir dans les pièces de vie.

Si vous souhaitez être tenu au courant de nos activités inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre e-book les 10 huiles essentielles « indispensables » : http://eepurl.com/cKeXVv

 


Huile essentielle de lentisque pistachier

L’huile essentielle de lentisque pistachier ( Pistacia lentiscus) est obtenue par distillation des rameaux feuillés de l’arbre à mastic.

6725657 - mastic tree on akamas peninsula at latsia area in cyprus

Elle possède des propriétés décongestionnantes au niveau veineux, lymphatique ou de la prostate.

Elle favorise le retour veineux par son action phlébotonique et permet d’éviter la rétention d’eau. Elle agit donc sur les jambes lourdes, les oedèmes, la cellulite (aqueuse), les varices mais aussi en cas de congestion du petit bassin ou d’inflammation de la prostate. Elle a également un effet antispasmodique.

C’est un tonique nerveux.

L’huile essentielle de lentisque pistachier peut être irritante pour la peau. Il est donc recommandé de la diluer à 50 % dans de l’huile végétale et de l’utiliser pour une période limitée avec une action localisée.

Son usage est déconseillé aux femmes enceintes et aux enfants.

L’utilisation de cette huile essentielle est interdit en cas de phlébite.

Ces informations ne peuvent se substituer à un avis médical.

 

Si vous souhaitez être tenu au courant de nos activités inscrivez-vous à notre newsletter : http://eepurl.com/cKeXVv

 

 

Droit d’auteur: <a href=’https://fr.123rf.com/profile_mpalis’>mpalis / 123RF Banque d’images</a>


Aloévera |
Adapttoutdys |
Tant que la lumière brillera |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 17h17
| Ma Sleeve, mon parcours ver...
| Combatcontreladialyseetlagr...